Dépendance au jeu : où trouver de l'aide ?

Problem gamblingPour certaines personnes, jouer au poker, au blackjack ou aux machines à sous, n'est pas un acte anodin : c'est un piège redoutable, qui peut les faire tomber dans le mensonge et la délinquance, et nuire gravement à leur vie personnelle et professionnelle. Parce que tous les jeux d'argent peuvent être des jeux très dangereux, il faut être vigilant et savoir reconnaitre les signes qui montrent que l'on est en train de devenir un joueur pathologique.

Les signes qui ne trompent pas

Voici cinq indices qui permettent de détecter les problèmes de jeu. Utilisez-les pour savoir si un de vos proches souffre d'addiction au jeu, ou si vous sentez que vous êtes sur la mauvaise pente.

  1. Un joueur pathologique ment à son entourage et joue en cachette.
  2. Il mise toujours plus, perd toujours plus, mais est persuadé qu'il peut "se refaire".
  3. Il emprunte de l'argent. Quand son compte bancaire est à sec, le joueur dépendant demande de l'argent à ses proches ou à ses collègues.
  4. Il est obsédé par le jeu. Il ne pense qu'à ça et joue dès qu'il en a envie. Il est conscient du fait qu'il faut qu'il arrête, mais il ne peut pas résister pas à l'envie de jouer. Quand il ne joue pas, il est "en manque".
  5. Il n'hésite pas à voler ou à frauder. Quand emprunter ne suffit plus, le joueur dépendant commet des actes illégaux pour étancher sa soif de jeu

Où trouver de l'aide ?

Au Québec, la référence en matière d'aide pour les joueurs problématiques est le service Jeu : aide et référence. Il a été créé en 1993, quand le Centre de Référence du Grand Montréal a décidé de mettre en place un service téléphonique d'information, disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, afin de sensibiliser les Québécois aux risques liés aux jeux d'argent.

Le premier réflexe, si vous-même ou un de vos proches est dépendant au jeu, est d'appeler ce service téléphonique au 1 800-461-0140. Le service est gratuit, bilingue et, bien entendu, absolument confidentiel. Vous pourrez ainsi bénéficier de conseils de professionnels, qui vous aiguilleront vers la ressource d'aide gratuite la plus proche de vous.

Le site internet Le jeu doit rester un jeu est une autre adresse incontournable au Québec. C'est une véritable mine d'informations : vous y trouverez des explications sur le jeu problématique, des outils, des tests, et de nombreux liens sur le sujet.

Pour savoir si vous êtes dépendant, faites le test !

Le jeu doit rester un jeu et le site de Jeu : aide et référence mettent à votre disposition d'excellents tests qui vous permettront de déceler un problème de jeu, et qui vous aideront à mesurer votre degré de dépendance ou celui de votre proche. Jeu : aide et référence utilise ainsi le test SOGS, qui été créé par Sheila B. Blume et Henry R. Lesieur, des spécialistes du jeu compulsif.

Des mesures radicales

Vous inscrire sur le site de Loto-Québec, au lieu d'opter pour un opérateur étranger, est très important si vous avez envie de jouer en ligne mais que vous sentez que vous pouvez basculer d'un moment à l'autre dans l'addiction. Le casino en ligne officiel du Québec a en effet mis en place des mesures vous permettant de contrôler votre jeu : limites de temps de jeu, de dépenses et de dépôt, pauses de jeu irrévocables et autoexclusion. Cette dernière mesure, valable pour une durée comprise entre 3 mois et 5 ans, vous fermera également les portes des quatre casinos du Québec.

Top